Au procès du FN, les acrobaties de Frédéric Chatillon pour justifier son train de vie

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Au huitième jour d’audience, le patron de la société Riwal au cœur des soupçons d’escroquerie, a dû justifier de nombreuses dépenses personnelles effectuées avec l’argent de sa société.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*