Assassinat de Samuel Paty : « A force d’euphémiser l’islamisme, une partie de la gauche est devenue inaudible »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Christophe Naudin, professeur d’histoire-géographie et rescapé du Bataclan, redoutait, depuis la rentrée 2016, que l’école soit, d’une façon ou d’une autre, ciblée par les terroristes. Il revient, dans un entretien au « Monde », sur sa « sidération » après l’assassinat de son collègue Samuel Paty.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*