« Arrière-pensée électorale », « mots justes »… Les réactions aux annonces d’Emmanuel Macron sur les harkis

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans un discours à l’Elysée, le président de la République a demandé « pardon » aux harkis au nom de la France et annoncé un projet de loi de « reconnaissance et de réparation », suscitant de nombreuses réactions à droite et l’extrême droite.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*