Arnaud Teyssier: «En touchant aux corps de l’État, on retire à notre société son armure au moment où elle est affaiblie»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

ENTRETIEN – Ancien élève de la Rue d’Ulm et de l’ENA, l’historien, essayiste et haut fonctionnaire, qui publie L’énigme Pompidou-de Gaulle, explique son hostilité à la suppression de l’ENA comme à la disparition du corps préfectoral.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*