Archives sur le génocide au Rwanda : « L’accès aux sources secrètes doit être étendu aux juges »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Alors qu’une commission d’historiens va pouvoir examiner les archives sur le rôle de la France au Rwanda de 1990 à 1994, les avocats des parties civiles dans le dossier du massacre de Bisesero réclament, dans une tribune au « Monde », que cet accès soit élargi aux magistrats.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*