«Après le Brexit, le tête-à-tête franco-allemand pourrait tourner à l’avantage de la France» – par Emmanuel Sales

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Tribune libre <p>«L’Allemagne réunifiée, ayant retrouvé son hinterland économique, pèse de tout son poids. Elle représentera plus de 25 % du PIB européen après le Brexit contre 17 % pour la France»</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*