Antilles: la contestation continue, le couvre-feu imposé en Martinique

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le préfet de Martinique a décidé jeudi d’instaurer un couvre-feu face aux violences urbaines nocturnes dans l’île, qui connait comme sa voisine la Guadeloupe un mouvement de protestation, né d’un refus de l’obligation vaccinale des soignants mais qui a dégénéré en crise sociale.
L’objectif prioritaire de ce couvre-feu établi « de 19H00 à 5H00 », c’est « le retour à une situation apaisée » qui « permet(te) ensuite de dialoguer, de travailler, d’avancer », mais également « le retour du service public et la réouverture du système scolaire », a indiqué le préfet Stanislas Cazelle à l’AFP.
La sécurité sera renforcée dès la nuit de jeudi à vendredi, a-t-il précisé, « avec un dispositif plus mobile et plus nombreux pour cibler les points les plus difficiles ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*