Antilles françaises: éruption de violences et tirs sur les forces de l'ordre

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La Martinique et la Guadeloupe, deux îles des Antilles françaises, sont secouées par un mouvement social et de contestation de mesures sanitaires qui a vite été émaillé de violences, y compris de tirs contre les forces de l’ordre dans la nuit de lundi à mardi.
Le mouvement de constestation de la vaccination obligatoire contre le Covid-19 pour les personnels soignants et les pompiers a été déclenché le 15 novembre en Guadeloupe, avec un appel à la grève générale d’un collectif d’organisations syndicales et citoyennes. Ces organisations réclament aussi la hausse des salaires et des minima sociaux et la baisse des prix des carburants et du gaz.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*