«Angela Merkel laisse une Europe plus faible et plus divisée qu’elle ne l’a trouvée» – la tribune d’Emmanuel Sales

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Tribune libre <p>«Après s’être tournée vers l’Ouest, l’Allemagne pourrait être tentée vers un chemin plus autarcique et continental : la gestion hasardeuse de la stratégie vaccinale de la Covid-19 par l’Union européenne suscite de vives réactions dans l’opinion publique»</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*