Andrej Babiš qualifie le Parlement européen d’« inutile » dans le débat sur les conflits d’intérêts

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

En réaction à la résolution du Parlement européen de jeudi (10 juin) critiquant son conflit d’intérêts, le Premier ministre tchèque Andrej Babiš (ANO) a déclaré qu’elle représente une continuation de l’intervention du Parlement européen dans les affaires internes de la République tchèque.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*