Andréa Kotarac : « Nous avons des frontières à l’intérieur de notre pays parce qu’il n’y a plus de frontières autour de la patrie »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Comment expliquez-vous votre défaite aux élections municipales et métropolitaines à Lyon ?
Il faut l’analyser à l’échelle nationale. Nombre de grandes villes ont sombré dans la bien-pensance, en se donnant à Europe Écologie-Les Verts ou au PS. À Lyon, les secteurs où EELV réalise ses scores les plus élevés sont ceux où les gens n’ont pas vraiment de problèmes, où tout le monde a un emploi et où tout un chacun a le luxe de pouvoir réfléchir à la taille du boulevard rapportée au développement de la trottinette électronique, voire, pour caricaturer un peu plus, si leurs enfants vont commencer à manger des graines en CP ou en CE1.
D’un autre côté, il me paraît pertinent d’analyser ce résultat à l’aune de la nouvelle fracture française, puisque dans ma circonscription métropolitaine, où j’étais présent au second tour, en banlieue sud et est, il y a eu 50 000 abstentionnistes sur 67 000 électeurs inscrits, soit 75 % d’abstention ! Cela veut dire qu’aujourd’hui, la démocratie locale n’attire plus les gens, en tout cas plus ceux qui ont des problèmes, parce qu’ils ont le sentiment qu’elle ne va pas changer leur quotidien : donc ils ne se déplacent plus pour voter. Jusque très récemment, les Français votaient peu aux élections intermédiaires, qui ne les intéressaient pas, mais ils votaient massivement à la présidentielle et aux municipales. Or, ce n’est plus le cas. C’est donc qu’il y a une rupture et il faut repenser notre modèle. […]

La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Andréa Kotarac : « Nous avons des frontières à l’intérieur de notre pays parce qu’il n’y a plus de frontières autour de la patrie » <img class=’plus-nav-icon-menu icon-img’ src=’https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png’ style=’height:20px;’> est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*