Aide aux migrants : relaxe générale pour les «sept de Briançon»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Sept militants condamnés en 2018 à des peines allant jusqu’à douze mois de prison avec sursis pour avoir facilité l’entrée en France de migrants lors d’une manifestation de Génération identitaire ont été relaxés jeudi en appel par la justice.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*