Aide alimentaire aux étudiants : «Heureusement qu’il y a les assos sinon ce serait la cata»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

A Marseille, les files d’attente s’allongent devant les centres de distribution d’aide alimentaire aux étudiants. Avec le confinement, nombre d’entre eux ont perdu le job qui leur procurait un revenu d’appoint.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*