Agression de policiers: Bertrand veut des peines automatiques

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Xavier Bertrand, candidat (ex-LR) déclaré à la présidentielle de 2022, a proposé mardi de modifier la Constitution pour pouvoir condamner à des “peines automatiques” les agresseurs de policiers “au terme d’un procès”.
“Je demanderai aux Français de se prononcer” à l’automne 2022 sur une modification de la Constitution afin que “quand on attaque un policier, un gendarme, un pompier, un maire, il y aura une peine de prison automatique minimum d’un an non aménageable”, a affirmé le président des Hauts-de-France sur Europe 1.
Avec un tel texte, “il n’aurait pas pu y avoir d’acquittement” dans le procès en appel de la violente agression de policiers à Viry-Châtillon (Essonne) en 2016, pour laquelle cinq jeunes ont été condamnés samedi à des peines allant de six à 18 ans de prison et huit autres acquittés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*