Agnès Thill, farouche opposante à la PMA, exclue d’En Marche

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La députée Agnès Thill, farouche opposante au projet gouvernemental d’étendre la PMA à toutes les femmes, a fini par être exclue mercredi de La République en Marche, en raison de “propos polémiques” et “pernicieux”, sanction qu’elle a jugée “scandaleuse”.
Déjà rappelée à l’ordre, l’élue de l’Oise, 55 ans, n’a cette fois-ci pas échappé à la sentence ultime de la commission des conflits du parti présidentiel, que réclamaient plusieurs membres du gouvernement, de la majorité parlementaire et des associations LGBT.
“Ces propos sont préjudiciables à la cohésion du mouvement et nuisent à son image”, a estimé la commission qui, en février, n’avait adressé qu’une simple “mise en garde” à celle qui voulait incarner une “voix dissonante” au sein de la majorité sur la PMA (procréation médicalement assistée).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*