Agenda social: l’important, c’est de parler

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Missionnaire <p>Le Premier ministre est là pour faire oublier ce que Macron n’a pas fait depuis le début du quinquennat : considérer les partenaires sociaux, leur laisser du temps. Mais les résultats à attendre de son agenda social, très roboratif, risquent d’être minces</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*