Afrique du Sud : bienvenue à Orania ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

« Je vous écris afin de connaître les terrains résidentiels sont disponibles à Orania. Comme elle fait partie intégrante de l’Afrique du Sud, je suppose qu’Orania est ouverte aux personnes de toutes races ». Début décembre, Deshi Ngxanga a adressé un courrier à la municipalité de ce bastion afrikaner de 2000 habitants. Tous blancs. «Veuillez me faire part des parcelles disponibles et de leurs différents coûts. J’ai envie d’y construire ma maison et d’emménager dès que possible. J’adresse également une copie de ce courrier à mes avocats afin que nous puissions intenter une action en justice si l’on devait me refuser la résidence à Orania en raison de la couleur de ma peau », précise également l’actuel secrétaire de l’African national congress (ANC) pour la province du Cap-Nord.

Début décembre, Deshi Ngxanga a adressé un courrier à la municipalité de ce bastion afrikaner de 2000 habitants. Tous blancs.

Mettant sous pression la municipalité afrikaner, Deshi Ngxanga ne cache pas son intention de mettre fin à cette « incongruité anachronique », dernier vestige de l’ancien régime de ségrégation raciale tombé en 1994.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Afrique du Sud : bienvenue à Orania ? <img class='plus-nav-icon-menu icon-img' src='https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png' style='height:20px;'> est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*