Afghanistan : soupçonné de liens avec les talibans, un rapatrié sous surveillance en France

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’homme, arrivé en France via l’opération Apagan, a admis avoir fait partie du mouvement fondamentaliste et porté les armes sur un barrage à Kaboul. Lui et sa famille, ainsi qu’un proche, sont dans le collimateur de la DGSI.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*