Affaire Shaïna : Creil – Kaboul, même combat

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Pour lire la suite de L’Incotidien et pour continuer à le recevoir chaque soir : abonnez-vous

Une affaire datant de 2019 a refait surface cette semaine, celle de Shaïna brûlée vive à 15 ans parce qu’enceinte, à Creil, deux ans après avoir été violée dans une « tournante » par un certain Djibril. Et celui qui l’a brûlée vive parce qu’il l’avait mise enceinte ? Il s’appelle Omar et il vient d’être renvoyé devant les Assises par le juge d’instruction. Djibril, lui continue sa petite vie tranquille. D’ailleurs à l’époque du viol, les habitants de la cité l’avaient bien défendu : « c’est une fille facile », « elle fait des problèmes » etc…

Outre le fait que brûler vive une femme en guise de rupture est visiblement une pratique plus répandue chez le mâle nord-africain que chez le mâle blanc, les noms des tortionnaires expliquent le silence toujours aussi assourdissant des féministes.…

L’article Affaire Shaïna : Creil – Kaboul, même combat est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*