Affaire Sarah Halimi : «La drogue ne peut pas être un permis de tuer», estime Attal

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Sur Europe 1, le porte-parole du gouvernement a défendu la volonté d’Emmanuel Macron de «changer la loi» sur la responsabilité pénale en cas de prise de stupéfiants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*