Affaire Pegasus: la justice ouvre une enquête après une plainte de Mediapart

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Investigations <p>Selon Le Monde, le logiciel, développé par la société israélienne NSO Group, aurait été utilisé par un service marocain pour espionner certains journalistes du site d’information, ainsi que de l’hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*