Affaire Ghosn: passe d’armes entre Renault et Nissan

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Bataille de com’ Une dirigeante de Renault aurait touché un versement de la holding néerlandaise de l’alliance. Le groupe évoque « une campagne de déstabilisation ». Nissan a élargi son enquête sur son ex-PDG, un de ses proches a démission

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*