Affaire Fillon: “la justice a fonctionné de façon indépendante”, estime le CSM

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a estimé qu’aucune “pression” du pouvoir exécutif n’avait été exercée sur le parquet national financier (PNF) dans l’enquête sur les époux Fillon, menée de “façon indépendante”, dans un avis rendu public mercredi.
Le CSM, organe indépendant, avait été saisi en juin par Emmanuel Macron après l'”émoi” suscité par des déclarations de l’ancienne cheffe du PNF Eliane Houlette, qui avait dénoncé des “pressions” de la part de sa hiérarchie dans la conduite des investigations, ravivant des accusations d'”instrumentalisation” de la justice.
Entendue en juin par une commission d’enquête parlementaire sur l’indépendance de la justice, Mme Houlette avait assuré avoir décidé en toute indépendance, en janvier 2017, une enquête visant les époux Fillon après des soupçons d’emplois fictifs révélés par le Canard enchaîné.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*