Affaire des «fadettes» : des anomalies mais pas de faute majeure

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Saisie en juillet après la révélation d’une enquête du Parquet national financier destinée à identifier une «taupe» dans l’entourage de Nicolas Sarkozy, l’Inspection générale de la justice a remis son rapport ce mardi au garde des Sceaux, lui-même ciblé à l’époque par ces investigations.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*