«Accord sur les investissements: l’UE risque de devenir le laboratoire de la sino-mondialisation»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Tribune libre <p>Pour Laurent Amelot, de l’Institut Thomas-More, l’accord sur le point d’être signé «&nbsp;laisse de nombreux thèmes hors champ et interroge sur la réalité d’une réciprocité entre acteurs économiques chinois et européens&nbsp;»</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*