A un an de la présidentielle, Macron fait du remplacement de l’ENA le symbole d’une volonté réformatrice intacte

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le chef de l’Etat a confirmé, jeudi, devant six cents hauts fonctionnaires réunis par visioconférence, qu’il entendait conduire « une révolution profonde » de la haute fonction publique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*