A quoi correspondent les «250 lieux» fermés pour «séparatisme» ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, a défendu le bilan du gouvernement en matière de lutte contre la radicalisation, en évoquant la fermeture de «250 lieux qui prêchaient une idéologie séparatiste».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*