A quelques mois de la présidentielle, la politique à l’ère de la mécanique intime des électeurs

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Plus que l’« intérêt de classe », c’est désormais le vécu et le ressenti qui déterminent les rapports à autrui et aux institutions, théorise le sociologue et historien Pierre Rosanvallon dans son nouvel ouvrage, « Les Epreuves de la vie », dont « Le Monde » publie les bonnes feuilles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*