A Paris, le squat du Petit Cambodge agite la majorité

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

“La cible est particulièrement mal choisie”. Si la mairie de Paris dénonce dans l’ensemble l’occupation par des squatteurs d’un local du restaurant le Petit Cambodge, frappé par les attentats de 2015, l’opposition y voit une nouvelle ligne de fracture entre socialistes et écologistes.
Ces derniers mois, le ton est monté à plusieurs reprises entre la maire socialiste Anne Hidalgo et ses alliés Verts sur l’affaire Christophe Girard, les questions de laïcité ou le rapport à la République.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*