A Paris, des toxicomanes du Jardin d’Eole à nouveau ciblés par des tirs de mortier

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Pour la deuxième fois en une semaine, la situation se tend entre riverains et toxicomanes dans le XVIIIe arrondissement de la capitale. La mairie et le gouvernement, qui s’étrillent sur le dossier, n’ont pas encore trouvé de solution pour une cohabitation vivable.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*