A Paris, Anne Hidalgo va retirer les mobiliers urbains les plus contestés

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Accusée par la droite et par plusieurs habitants de « saccager » la ville, la maire socialiste compte supprimer les bancs et les bacs à fleurs les plus décriés, ainsi que les panneaux indicateurs inutiles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*