A Orléans, la campagne électorale a eu raison de 75 logements

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Exemple-type <p>La canicule de l’été 2019 et la campagne pour les municipales ont eu raison d’un projet immobilier qui devaient remplacer une friche polluée et squattée</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*