À Limoges, Émile Roger Lombertie ou le mandat de la « restauration »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Avant les élections municipales, « La Croix » fait le bilan de maires qui ont conquis, en 2014, une ville longtemps acquise à un autre camp. À Limoges, terre de gauche depuis cent ans, le maire de droite a essayé de « réparer » la ville.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*