A Champigny-sur-Marne, le face-à-face classique entre policiers et quartiers populaires

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Après l’attaque du commissariat du Bois-Labbé samedi soir à coups de mortier et de barre de fer, les autorités politiques fustigent les «petits caïds» et les jeunes accusent la police.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*