A Bordeaux Métropole, la fin de la cogestion entre la droite et la gauche

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Pour assurer la victoire du socialiste Alain Anziani à la tête de l’institution métropolitaine, le nouveau maire écologiste de Bordeaux, Pierre Hurmic, a posé ses conditions : mettre fin au « système Chaban » et « changer les modes de gouvernance ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*