A Bamako, ferveur et émotion parmi les proches de Sophie Pétronin et de Soumaïla Cissé, enfin libres

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

A son arrivée à Bamako, l’humanitaire française a confié s’être « placée dans l’acceptation » de sa captivité pour pouvoir tenir le coup.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*