EMPLOI

Deepfakes : et si un imposteur se faisait passer pour vous en entretien d’embauche…

Ça y est ! Les deepfakes, ces contenus video truqués par une intelligence artificielle, débarquent dans les entretiens d’embauche à distance 😮 #IntelligenceArtificielle #Imposture #entretiens #embauche TENDANCE – Ce n’est plus une menace, c’est une réalité. Les deepfakes, ces contenus video truqués par une intelligence artificielle, débarquent dans les entretiens d’embauche en visio. Le but des pirates … … LIRE LA SUITE

POLITICIENS

[Tribune] Et si on exploitait nos propres réserves de gaz ?

Suite de la tribune publiée le 4 septembre. En 2017, Emmanuel Macron, pour conquérir le cœur des écologistes, avait promis que la France cesserait d’exploiter les énergies fossiles. Nicolas Hulot, ministre d’État, fit passer une loi le 6 septembre suivant « pour mieux lutter contre le réchauffement climatique ». En fait, ce n’est pas la production des hydrocarbures qui a … … LIRE LA SUITE

ECOLOGIE

Des sites Seveso de plus en plus menacés par les feux de forêt

Plus de 60 000 hectares ont brûlé en France depuis le début de l’année, avec des incendies particulièrement violents cet été. Alors que le changement climatique menace de multiplier les feux de forêt, la société d’analyse de risques climatiques Callendar met en garde contre la multiplication des risques d’incendie sur les sites Seveso. Ces sites industriels utilisent … Continuer la lecture de … … LIRE LA SUITE

ENTREPRISE

French Tech : Swile a doublé ses pertes en 2021

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Cet article est paru en premier sur https://www.lesechos.fr/ La licorne, qui est récemment entrée en négociations exclusives en vue d’acquérir Bimpli, filiale du groupe BPCE, vient de publier tous ses comptes depuis sa création en 2017. En 2021, la start-up spécialisée dans les avantages salariés a enregistré une perte de 41 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 11 millions.

PATRIMOINE

Immobilier : la hausse des taux lamine le pouvoir d’achat des ménages

La fête est finie pour l’immobilier. Face à la hausse des taux, les ménages doivent réduire leurs exigences quand ils ne sont pas contraints à renoncer à leurs projets. Parallèlement, les prix surfent toujours sur des niveaux très élevés. Les vendeurs n’ont pas encore revu leurs prétentions et le réajustement par une baisse des prix se fait attendre. … … LIRE LA SUITE