MONDE

Variole du singe : les Etats-Unis déclarent l’épidémie « urgence de santé publique »

Dans la lignée des dernières positions de l’OMS, cette décision de Washington doit permettre de débloquer des fonds, des effectifs, et faciliter la collecte de données pour accélérer la lutte contre le virus. En France, le ministère de la Santé préconise l’espacement du délai entre les deux doses de vaccin afin d’élargir l’accès à la vaccination. … … LIRE LA SUITE

CHALLENGES

« Constructifs » ou adversaires résolus, comment les oppositions s’implantent à l’Assemblée

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Depuis le chambardement des législatives, les députés des oppositions ont fourbi leurs armes lors de la session extraordinaire qui s’est achevée jeudi et, dans une atmosphère souvent électrique, ont affiné leur style et posé des jalons pour la suite. NUPES: 50 NUANCES A GAUCHE Quatre groupes en une alliance, et autant de « différences de cultures politiques » qui, pour ses 151 membres au total, expliquent quelques divergences dans les votes et les méthodes à l’Assemblée. Sur le projet de loi pouvoir d’achat par exemple, les socialistes se sont majoritairement abstenus, quand les insoumis, les communistes … LIRE LA SUITE

CHALLENGES

Rentrée parlementaire: sujets clivants et dossiers chauds en vue

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Le Parlement reprendra ses travaux en séance en octobre. Mais les macronistes promettent un travail en « amont » en septembre pour tenter de déminer les textes clivants sur l’assurance chômage et le budget 2023, sur fond d’incertitudes pour les retraites. Pas de session extraordinaire en septembre à l’Assemblée et au Sénat, c’est une première depuis vingt ans, insiste le camp présidentiel.

LA CROIX

À l’Assemblée nationale, LFI et RN à la bagarre

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Après des débuts tonitruants, la nouvelle Assemblée nationale a achevé ses travaux, jeudi 4 août, avec la fin de la session extraordinaire. La France insoumise et le Rassemblement national ont confronté leur stratégie pour apparaître comme la première opposition à Emmanuel Macron.

POLITIQUE

Le gouvernement cherche encore comment fracturer la gauche

Fin de l’état d’urgence sanitaire, loi pouvoir d’achat, budget rectificatif : la session parlementaire qui s’est achevée ce jeudi a fait la démonstration qu’il était possible d’élargir la majorité relative et ainsi, pour le gouvernement, de faire adopter ses textes. Il existe bien un chemin entre le 49.3 et la dissolution, tant évoqués au lendemain des législatives. Ce chemin, néanmoins, … … LIRE LA SUITE