VALEURS ACTUELLES

Eric Zemmour : “l’important, c’est la survie du peuple français, l’économie devra s’adapter”

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Eric Zemmour était mercredi 12 janvier l’invité de « Face à BFM ». Confronté aux éditorialistes et intervieweurs de la chaîne, il a évoqué les différents points de son programme, mais a aussi réagi à l’actualité. Il a notamment répondu aux propos de Marine Le Pen qui l’avait qualifié le matin même de « marchepied de Valérie Pécresse ». « Je n’ai pas de leçon à recevoir de Madame Le Pen », a réagi Eric Zemmour. Il a par ailleurs fustigé les mesures sanitaires d’un gouvernement qui « fait n’importe quoi » et défendu sa vision de … LIRE LA SUITE

CHALLENGES

Pass vaccinal: le Sénat vote l'article clé du projet de loi

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Le Sénat dominé par l’opposition de droite a voté mercredi soir en première lecture, après l’avoir significativement modifié, l’article phare du projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire, qui instaure le pass vaccinal. L’article premier du projet de loi, transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, a été voté par 242 voix pour et 69 contre, sous la présidence de Gérard Larcher (LR), au second jour d’un débat apaisé dans l’hémicycle de la Haute assemblée. Mais les sénateurs ont apporté plusieurs modifications qui ne sont pas du goût du … LIRE LA SUITE

CHALLENGES

Enquête sur des indemnités: fin de la garde à vue du maire de Cholet

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .La garde à vue du maire de Cholet Gilles Bourdouleix (divers droite), qui avait débuté mardi matin dans le cadre d’une enquête sur le calcul des indemnités des élus, a été levée mercredi soir, a-t-on appris auprès du parquet d’Angers. « Les gardes à vue sont levées. Les investigations de la police judiciaire vont se poursuivre par l’exploitation des documents saisis et l’audition de témoins », a indiqué à l’AFP le procureur de la République d’Angers Éric Bouillard.

VALEURS ACTUELLES

Val-de-Marne : la justice ordonne l’expulsion de migrants d’une ancienne maison de retraite

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Le tribunal administratif a ordonné le 5 janvier l’expulsion « sans délai » de la centaine de migrants qui occupent depuis le 10 octobre l’ancienne maison de retraite des Baudemons à Thiais (Val-de-Marne), rapporte Le Parisien. Mais près d’une semaine après, le propriétaire des lieux, le Centre d’action sociale de la ville de Paris (CASVP), n’a pas encore fait part de sa décision. Quant à l’association qui a organisé cette occupation, United Migrants, l’un de ses représentants confie au quotidien « ne pas être inquiet ». « Nous voulons demander une convention à la mairie de … LIRE LA SUITE