BOULEVARD VOLTAIRE

Le Mouvement conservateur rejoint Éric Zemmour

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Le Mouvement conservateur, affilié aux Républicains, a annoncé rejoindre Éric Zemmour. Après la victoire de Valérie Pécresse aux primaires LR, le Mouvement Conservateur (ex-Sens Commun), pourtant affilié aux Républicains, a annoncé rejoindre Éric Zemmour. « Nous avons fait le choix de nous engager aux côtés d’Eric Zemmour pour cette campagne présidentielle », a annoncé la …

BOULEVARD VOLTAIRE

Sondage : pensez-vous que Valérie Pécresse accédera au second tour de l’élection présidentielle ?

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .C’est donc Valérie Pécresse qui sera la candidate des LR à l’élection présidentielle. Aucun sondage, pour l’instant, ne la place en mesure de se qualifier pour le second tour. Le sondage Harris Interactive-Challenges du 30 novembre dernier la créditait seulement de 11 % des voix, en quatrième position derrière Emmanuel Macron, Marine Le Pen et …

CHALLENGES

Manifestations pour demander « le respect pour la Corse et son peuple »

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant les préfectures d’Ajaccio et de Bastia samedi sous le mot d’ordre « respect pour la Corse et son peuple », réclamant davantage d’autonomie pour l’île méditerranéenne, selon une correspondante de l’AFP et des médias locaux. Organisés à l’appel du parti autonomiste Femu a Corsica, qui est à la tête de la Collectivité de Corse, ces rassemblements se sont tenus en présence des députés de Haute-Corse, Jean-Félix Acquaviva et Michel Castellani, du sénateur de Haute-Corse, Paulu-Santu Parigi, et de plusieurs membres du conseil exécutif de Corse. Après les déclarations … LIRE LA SUITE

L'INCORRECT

Valérie Pécresse : souvent femme varie, fol celui qui s’y fie

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Un « livre programme », comme on dit dans le jargon, dans lequel l’ancienne chiraquienne défendait sa droite, celle dont elle se voudrait l’incarnation ; « fière de ses valeurs » et défendant « l’autorité, le libéralisme, le social » mais appliqués à la « France d’aujourd’hui », un pays du général de Gaulle qui peut revendiquer sans rire être « écologiste, féministe, décentralisatrice, laïque ». « Souvent femme varie, fol celui s’y fie », dit l’adage populaire. Car voilà désormais notre présidente de la région Île-de-France s’affirmer dans une posture droitière, évoquant les mânes de notre « civilisation millénaire » en compagnie du sudiste Eric Ciotti, heureux d’avoir … LIRE LA SUITE