VALEURS ACTUELLES

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour annoncera sa candidature mardi

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Eric Zemmour devrait enfin officialiser sa candidature à la présidence de la République mardi 30 novembre à midi via une vidéo, a appris Valeurs actuelles. Il devrait ensuite détailler sa démarche le journal télévisé de TF1 à 20 heures. L’information a été confirmée par le président de Génération Z, Stanislas Rigault dans un tweet laconique : « Ça arrive. 12h, 20h. » On ignorait encore, lundi 29 au soir, sur quelle chaîne. L’éditorialiste de CNews ne faisait plus de mystère sur son « envie » de se présenter depuis déjà plusieurs mois, mais maintenait … LIRE LA SUITE

VALEURS ACTUELLES

Classes fermées, laboratoires saturés : un “bilan négatif” pour le protocole anti-Covid à l’école

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .A partir de lundi 29 novembre, un nouveau protocole sanitaire entre en vigueur pour les écoles afin de limiter les fermetures. Il prévoit de laisser les classes ouvertes, mais de tester tous les élèves lorsqu’un cas y a été recensé. Pourtant l’expérimentation menée depuis le 7 octobre dans le département du Var n’a pas été concluante, selon un syndicat de directeurs d’établissements cité par Franceinfo. Et l’inquiétude est d’autant plus importante sur la mise en œuvre de ce protocole que l’irruption du variant Omicron apporte son lot d’incertitudes quant à l’évolution des mesures sanitaires. … LIRE LA SUITE

VALEURS ACTUELLES

Guadeloupe : l’intersyndicale refuse de condamner les violences, l’entretien avec le ministre tourne court

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu était lundi 29 novembre en Guadeloupe pour y rencontrer les syndicats puis les élus locaux, alors que les Antilles françaises sont secouées par une crise sociale massive et violente, relate Le Point. Mais la réunion avec les premiers n’a duré que quelques minutes et la seconde a été annulée dans un climat très tendu. Le ministre a en effet exigé en préalable aux discussions que l’intersyndicale condamne clairement les violences, ce à quoi elle s’est refusée. De plus, ils ont exigé la libération des personnes condamnées pour violences. L’entretien s’est donc finalement résumé à une simple … LIRE LA SUITE