ACTUALITES

Procès du 13 Novembre : au Petit Cambodge, «la seule chose qu’on pouvait entendre, c’était les portables des victimes»

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Au septième jour d’audience, un enquêteur de la brigade criminelle a témoigné devant la cour d’assises spécialement composée de son arrivée sur les terrasses du Petit Cambodge et du Carillon, replongeant avec émotion dans le souvenir de la «sidération» et de l’horreur.