ACTUALITES

«Accord global sur les investissements: l’Europe avait-elle vraiment le choix?» – l’analyse de Thierry Aimar

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Investir en Chine <p>L’accroissement de l’endettement européen obligera donc l’UE à importer plus de biens de consommation chinois que précédemment. Mais pour ne pas créer un déficit extérieur, il faudra bien que les marchés chinois absorbent en plus grande quantité des biens d’équipement et de produits à haute valeur ajoutée en provenance du Vieux continent (principalement de l’Allemagne)</p>