ACTUALITES

Retraites: la commission à l’Assemblée ne peut achever ses travaux

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .La commission spéciale retraites de l’Assemblée nationale a dû mettre fin à ses travaux sur le volet principal de la réforme mardi soir, sans parvenir à balayer l’ensemble du texte, une situation inédite. Le projet de loi arrivera donc dans l’hémicycle le 17 février dans la version initiale du gouvernement, sans les minces changements votés en commission. L’instance aura patiné durant neuf jours, dépassée par les 19.000 amendements déposés par les Insoumis et leur bras de fer avec la majorité.

ACTUALITES

Retraites: LREM dénonce des “sous-entendus grotesques” de LFI sur un rapporteur du texte

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Le député LREM Guillaume Gouffier Cha a fustigé mardi soir les “insinuations” et “sous-entendus grotesques” d’une parlementaire insoumise sur le “marcheur” Jacques Maire, co-rapporteur de la réforme des retraites, au sujet de ses fonctions passées dans le groupe d’assurances Axa. Selon Guillaume Gouffier Cha, lui-même rapporteur général de la réforme des retraites, la députée LFI Mathilde Panot a “insinué” que Jacques Maire (LREM) défendait le projet de loi car “il avait travaillé à une époque chez Axa”. Dans une “mise au point”, M.

ACTUALITES

Prison ferme et inéligibilité requises en appel contre les Balkany

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .L’accusation a requis mardi en appel prison ferme et inéligibilité contre le maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany pour blanchiment et prise illégale d’intérêts, mais renoncé à demander son incarcération immédiate au vu de son état de santé dégradé. Pour sanctionner “une des plus graves atteintes à la probité”, le parquet général a demandé cinq ans de prison, dont un an avec sursis et dix ans d’inéligibilité contre le maire de cette commune cossue de l’ouest parisien, qu’il dirige presque sans discontinuer depuis 1983. Les avocats généraux ont aussi requis “l’exécution provisoire de cette … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Balkany: 4 ans ferme requis en appel contre Patrick, 2 contre Isabelle

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .L’accusation a requis mardi cinq ans de prison, dont un an avec sursis, sans incarcération immédiate, contre le maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany jugé en appel pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et prise illégale d’intérêt. A l’encontre de son épouse Isabelle, le parquet général a demandé quatre ans de prison, dont deux avec sursis. L’accusation a aussi demandé que soit infligée une peine de dix ans d’inéligibilité contre les édiles et requis l’exécution provisoire de cette peine complémentaire.