ACTUALITES

Retraites: Jacob (LR) accuse Macron d’avoir “trompé les Français”

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Le président des Républicains Christian Jacob accuse Emmanuel Macron d’avoir “trompé les Français” sur la réforme des retraites, fustigeant aussi un “mépris sans précédent” du parlement, dans un entretien au Figaro mis en ligne mardi. “En disant qu’il ne toucherait pas à l’âge légal de départ à la retraite, Emmanuel Macron a trompé les Français, il a affabulé”, assure M. Jacob.

ACTUALITES

Motion de censure contre le gouvernement: Faure (PS) et Roussel (PCF) disent non

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Olivier Faure (PS) et Fabien Roussel (PCF), réunis mardi à l’occasion d’un meeting en Haute-Garonne, ont chacun rejeté la proposition de motion de censure des Insoumis contre le gouvernement pour son projet de réforme des retraites. Mardi, le chef de file des députés insoumis Jean-Luc Mélenchon a proposé aux socialistes et communistes le dépôt d’une motion de censure commune. “Nous ne signerons pas à ce stade une motion de censure alors que le débat n’a pas commencé”, a assuré dans la soirée le Premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure, quelques minutes avant de … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Municipales à Paris: avec Hidalgo, 10 candidats pour un jeu d’alliances incertain

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .L’annonce de candidature d’Anne Hidalgo achève de lancer la bataille de Paris, rendue d’autant plus incertaine en raison d’alliances possibles au “troisième tour” que certains candidats discutent en catimini entre deux déplacements de terrain. “Cette campagne va se faire beaucoup sur les propositions”, assure Jean-Louis Missika, président de “Paris en Commun”, plateforme de soutiens à Anne Hidalgo, composée des socialistes, communistes, élus Générations, anciens écologistes et personnalités de la société civile. Qui peut gagner ?

ACTUALITES

Violences policières: Macron fait pression sur l’Intérieur, les syndicats agacés

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Emmanuel Macron a enjoint mardi l’Intérieur de faire rapidement des “propositions pour améliorer la déontologie” des forces de l’ordre accusées de violences, après que Christophe Castaner les a appelées à “l’exemplarité”, braquant des policiers sous pression après des mois de manifestations. Pour le chef de l’Etat, il y a urgence face à des “comportements, pas acceptables, (qui) ont été ou vus ou pointés”, car ils peuvent “atteindre la crédibilité et la dignité” des forces de l’ordre. “Il ne faut avoir aucune complaisance”, a-t-il asséné à Pau, tout en déplorant “la violence et le nihilisme … LIRE LA SUITE