ACTUALITES

Retraite: Ferrand fustige ceux qui “hystérisent” le débat, juge un compromis “pas insurmontable”

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand a attaqué ceux qui “concourrent à hystériser le débat” sur la réforme des retraites, estimant que trouver un compromis n’est “pas insurmontable”. “On n’est pas là pour faire une guerre mais pour créer de la justice. L’enjeu maintenant c’est de trouver un compromis”, a-t-il affirmé face à la mutiplication des critiques politiques et syndicales avant la reprise de la concertation mardi sur les retraites.

ACTUALITES

Retraites : heurts critiques

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Après trente-trois jours de mobilisation, la semaine s’annonce décisive tant pour les syndicats que pour le gouvernement. Réunions mardi, manifestations jeudi et samedi… Chaque camp reste déterminé, mais l’exécutif pourrait lâcher du lest sur l’âge pivot.

ACTUALITES

Berger (CFDT) veut “une conférence de financement” sur les retraites

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a de nouveau demandé dimanche le retrait de l’âge pivot, mesure “injuste” et “inutile”, et a proposé sur France 2 “une conférence de financement” du système de retraites distincte du projet de loi en préparation. Il a par ailleurs indiqué que la CFDT, qui avait appelé à manifester le 17 décembre, déciderait “lundi” si elle se mobilisera le samedi 11 janvier comme l’intersyndicale (FO, CGT, Solidaires, FSU, CFE-CGC) des opposants qui demandent le retrait du projet a déjà prévu de le faire. Son organisation est favorable … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Macron appelle l’Iran à éviter toute “escalade militaire susceptible d’aggraver” l’instabilité régionale

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Le président français Emmanuel Macron a assuré son homologue américain Donald Trump de “son entière solidarité avec les alliés” et appelé l’Iran à s’abstenir “de toute mesure d’escalade militaire susceptible d’aggraver encore l’instabilité régionale”. “Face à la montée des tensions en Irak et dans la région”, Emmanuel Macron a aussi “exprimé sa préoccupation concernant les activités déstabilisatrices de la force Al Qods sous l’autorité du Général Qassem Soleimani”, tué vendredi par les Etats-Unis, et “rappelé la nécessité que l’Iran y mette maintenant un terme”, selon un communiqué de l’Elysée. Le président a marqué “la … LIRE LA SUITE