« Corruption importante » et meurtre d’une journaliste, le prix à payer pour le gazoduc Malte-Sicile ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La Commission européenne semble prête à accepter que la « corruption importante » et le meurtre de la journaliste Daphne Caruana Galizia soient le prix à payer pour le nouveau gazoduc reliant Malte et la Sicile, qui pourrait par ailleurs recevoir des fonds européens.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*